Université : «On refuse d’aborder clairement la question de la sélection»

INTERVIEW - Guillaume Leyte, le président de Panthéon-Assas (Paris-II), se prononce pour un examen d'entrée à la fac.

À Assas, la licence de droit est accessible via trois parcours, en fonction des profils des bacheliers soumis à un test. Une orientation «très active» qui, depuis 2008, a permis de réduire l'échec, explique Guillaume Leyte.

LE FIGARO.- La ministre de l'Enseignement supérieur a récemment dit que les études universitaires devaient rester «ouvertes à tous». Qu'attendez-vous de la concertation qu'elle vient d'ouvrir?

Guillaume LEYTE. - J'aimerais que l'on aborde enfin la question de la sélection. Mais je constate que l'on refuse de la poser clairement. C'est un choix politique. Pourtant le taux d'échec en licence montre que le système est à bout. Aujourd'hui, certains bacheliers généraux ayant obtenu la mention très bien terminent péniblement leur première année de licence de droit! Nous observons un hiatus entre le secondaire et le supérieur.

À quel type de «prérequis» êtes-vous favorable?

Je suis globalement favorable à la mise en place, par chaque université, d'une forme d'examen d'entrée en licence. Non par élitisme mais par raison, pour éviter ce gâchis humain. En droit, mais aussi en lettres et sciences humaines, un étudiant se doit d'avoir une bonne maîtrise de la langue française, une authentique culture générale, un certain sens critique… Bref, tout ce à quoi devrait former le secondaire! La ministre évoque une année de remise à niveau. Le fait d'envoyer des bacheliers vers des parcours aménagés n'est pas anodin. Il faut repenser le système en amont.

[...] Lire la Suite

Source : Le Figaro

Réflexion : 

Qu'en pensez-vous ? 
La sélection à l'université est-elle une atteinte au droit à l'éducation ?
L'université doit-elle avoir le droit de sélectionner ses étudiants ou est-ce une atteinte à l'égalité ?
Faut-il remettre en cause la non sélection à l'entrée à l'université ?

Donnez votre avis !

The following two tabs change content below.
Le Cercle Droit & Liberté est une organisation dédiée à la liberté, au droit, au débat et à l’échange entre les différents acteurs du monde juridique. Le Cercle refuse toute subvention publique et ne vit que grâce à la générosité de ses adhérents et donateurs.

Commentaires

Contact
X

Send this to a friend