Le Conseil d’État valide les mesures d’aide aux migrants à Calais

Le Conseil d'Etat pointe ce lundi une carence des autorités publiques «qui est de nature à exposer les personnes concernées à des traitements inhumains ou dégradants».

"L'État se voit rattrapé pour sa «carence» en matière d'aide aux migrants à Calais. Le Conseil d'État a rejeté lundi les appels du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, et de la mairie de Calais contre une ordonnance les enjoignant de mettre en place des mesures en la matière. Le ministre de l'Intérieur a annoncé la tenue d'une conférence de presse à 14h30, place Beauvau. Au yeux du Conseil d'État, les conditions de vie des migrants «révèlent une carence des autorités publiques, qui est de nature à exposer les personnes concernées à des traitements inhumains ou dégradants et qui porte donc une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale».

Cette décision découle d'un appel formulé par le ministre de l'Intérieur et la ville de Calais d'une décision prononcée le 27 juin par le le tribunal administratif de Lille. Saisi en référé par onze associations et une cinquantaine de migrants, le juge avait refusé l'ouverture d'un centre d'accueil mais exigé la création de «plusieurs dispositifs d'accès à l'eau permettant aux migrants de boire, de se laver et de laver leurs vêtements, ainsi que des latrines, et d'organiser un dispositif adapté d'accès à des douches», a rappelé le Conseil d'État. Le tribunal de Lille avait donné dix jours à l'État et à la ville pour mettre en place des solutions."

(...)

Reflexion : 

Qu'en pensez - vous ? 

Faut-il contraindre l'Etat à mettre en place des installations pour tous les migrants ? 

Faut-il revenir sur la liberté de circulation totale en UE pour lutter contre l'immigration clandestine ? L'espace Schengen montre-t-il ici ses limites ?

Faut-il faciliter l'accueil des migrants dans l'UE ?

L'effort de solidarité doit-il être décidé au niveau national ou au niveau européen ?

Donnez votre avis !

 

Source : Le Figaro 

The following two tabs change content below.
Le Cercle Droit & Liberté est une organisation dédiée à la liberté, au droit, au débat et à l’échange entre les différents acteurs du monde juridique. Le Cercle refuse toute subvention publique et ne vit que grâce à la générosité de ses adhérents et donateurs.

Commentaires

Contact
X

Send this to a friend