Justice : 5000€ d’amende requis contre Dupont-Aignan pour avoir parlé de «l’invasion migratoire»

Le parquet de Paris a requis aujourd'hui 5.000 euros d'amende avec sursis contre Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France, jugé pour provocation à la haine ou à la discrimination pour avoir évoqué une "invasion migratoire".

Le 17 janvier 2017, le député de l'Essonne, alors candidat à l'élection présidentielle, avait tweeté les propos suivants: "En 2016, les socialistes compensent la baisse de natalité par l'invasion migratoire. Le changement de population, c'est maintenant !"

[...]

"On a un responsable politique de premier plan, candidat déclaré à l'élection présidentielle, qui reprend tranquillement, publiquement, à son compte une théorie complotiste et raciste née dans les tréfonds de l'extrême droite française au début de la décennie précédente", la thèse du "grand remplacement" de Renaud Camus, a dénoncé le procureur.

Délibéré le 6 juin

"Ne pas le condamner serait considérer qu'on peut ouvrir grand les vannes de la parole raciste décomplexée", "en pointant du doigt tous ceux qui n'appartiennent pas à la communauté nationale", migrants et immigrés, a poursuivi le représentant de l'accusation.

Contre le député, il a requis 5.000 euros d'amende avec sursis, "premier et je l'espère, dernier avertissement".

[...]

Source : Le Figaro 

Réflexion : 

Qu'en pensez-vous ? 

Faut-il sanctionner un responsable politique pour ses opinions ? 

Est-ce une atteinte à la liberté d'expression ?

Dénoncer une invasion migratoire est-elle une incitation à la haine ? 

Est-ce que ne pas le condamner "serait considérer qu'on peut ouvrir grand les vannes de la parole raciste décomplexée" comme le soutien le procureur ?

Peut-on y voir la judiciarisation de la parole publique ? 

The following two tabs change content below.
Le Cercle Droit & Liberté est une organisation dédiée à la liberté, au droit, au débat et à l’échange entre les différents acteurs du monde juridique. Le Cercle refuse toute subvention publique et ne vit que grâce à la générosité de ses adhérents et donateurs.

Commentaires

Contact
X

Send this to a friend