Le CSA encourage les chaînes télé à se fixer des objectifs chiffrés pour favoriser la diversité

"Le CSA a encouragé les chaînes à se fixer des objectifs "plus ambitieux" et "chiffrés" pour améliorer la représentation de la diversité à la télévision, dans un rapport au Parlement publié cette semaine.

Dans son rapport annuel, le régulateur de l'audiovisuel "incite vivement" les groupes audiovisuels "à se fixer des objectifs plus ambitieux et chiffrés" en la matière.

Dans son baromètre annuel de la diversité à la télévision, le taux de personnes "perçues comme non blanches" dans les programmes diffusés à la télévision avait légèrement augmenté.

Mais dans son rapport au Parlement, le CSA "relève que les héros et personnages principaux sont peu ou pas issus des minorités visibles", et appelle donc les chaînes à veiller à la qualité des rôles attribués à des personnes "perçues comme non blanches"."

sources : jeanmarcmorandini.com / csa.fr

Qu'en pensez-vous ?

Depuis quand les médias ou le service public ont-ils vocation à représenter le sexe, la couleur de peau ou les mœurs de leurs clients ou usagers?

Une administration a-t-elle pour vocation de servir le public,  un média a-t-il vocation d’informer, de cultiver
et de distraire le public ?

Ou alors au contraire, ces entités ont-elles pour mission de «représenter» la population ?

Une autorité administrative indépendante est-elle légitime pour pratiquer la discrimination positive, pourtant non admise en droit français ?

Dire qu'il n'y a pas assez de personnes non-blanches revient-il à dire qu'il y a trop de personnes blanches ?

Dans cette logique, pourquoi existe-t-il une telle autorité pour les contenus audiovisuels et pas pour les contenus de la presse écrite ?

N'est-ce pas aux téléspectateurs de juger le programme en le regardant ou en ne le regardant pas ?

The following two tabs change content below.
Le Cercle Droit & Liberté est une organisation dédiée à la liberté, au droit, au débat et à l’échange entre les différents acteurs du monde juridique. Le Cercle refuse toute subvention publique et ne vit que grâce à la générosité de ses adhérents et donateurs.

Commentaires

Contact
X

Send this to a friend