Terrorisme : création d’un fichier recensant les interdictions de sortie du territoire

"Le gouvernement va créer un fichier de données des interdictions de sortie du territoire (IST). Objectif : mieux traquer les personnes susceptibles de projeter des actes terroristes.

L'arrêté a été publié ce samedi au Journal officiel. Celui-ci autorise le ministère de l'Intérieur à «mettre en oeuvre un traitement de données à caractère personnel» permettant «l'instruction et le suivi des décisions» d'interdictions de sortie du territoire (IST) prévues dans la loi de «lutte contre le terrorisme» de novembre 2014, qui visait notamment à freiner les départs vers la Syrie et l'Irak.

Ces données sont conservées pendant trois ans à compter de la date de la décision d'IST, précise l'arrêté. En cas de nouvelle mesure dans ce délai de trois ans, la durée de conservation est prorogée de trois ans à compter de la nouvelle décision. Dans tous les cas, la durée maximale de conservation des données ne peut excéder 20 ans. Si la décision d'interdiction de sortie du territoire n'est pas adoptée, les données sont conservées pendant un an, puis supprimées.

[...]

La loi de novembre 2014 permet d'interdire la sortie du territoire à tout Français soupçonné de projeter des déplacements à l'étranger en vue de participer à des activités terroristes, ou de se rendre sur un théâtre d'opérations de groupes terroristes. L'IST peut également être prononcée à l'encontre d'une personne susceptible de porter atteinte à la sécurité publique lors de son retour en France."

[...]

Source : Le Parisien 

Réflexion :

Qu'en pensez-vous ? 

Les mesures actuelles sont-elles suffisantes pour lutter contre le terrorisme ? 

Faut-il interdire à ceux qui sont partis rejoindre des mouvements terroristes de revenir sur le territoire français ? 

Donnez votre avis !  

The following two tabs change content below.
Le Cercle Droit & Liberté est une organisation dédiée à la liberté, au droit, au débat et à l’échange entre les différents acteurs du monde juridique. Le Cercle refuse toute subvention publique et ne vit que grâce à la générosité de ses adhérents et donateurs.

Commentaires

Contact
X

Send this to a friend